L'OM n'est pas inquiété par son adversaire une seule seconde au cours du match, remporte la Coupe de France sans la moindre contestation possible mais laisse un grand sentiment d'inachevé à l'image de joueurs comme Crut ou De Ruymbecke qui laissent éclater au grand jour leurs individualismes exacerbés, Dewaquez et ses appels en biais stéréotypés dans le dos des défenses adverses ou d'un secteur défensif aux relances constamment précipitées et inexploitables par ses avants. Buteurs de l'Olympique de Marseille en Coupe de France, Résumé de la finale de Coupe de France 1924, Résumé de la finale de Coupe de France 1926, Résumé de la finale de Coupe de France 1927, Résumé de la finale de Coupe de France 1934, Centre d'entraînement Robert-Louis-Dreyfus, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Historique_de_l%27Olympique_de_Marseille_en_Coupe_de_France&oldid=176556323, Portail:Provence-Alpes-Côte d'Azur/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Loin derrière figure la France qui n'a gagné qu'une Ligue des Champions par l'intermédiaire de l'Olympique Marseille en 1993. Au niveau des nations, 11 pays différents ont eu un de leur représentant gagner la Coupe aux grandes oreilles. Trois finales ont connu des prolongations, une seule d'entre elles s'est terminée sur une séance de tirs au but, perdue par les Phocéens contre Sochaux. A vous de livrer votre pronostic sur RMC Sport. L’Angleterre organisera la 8e édition du 18 septembre au 31 octobre 2015. En finale, le vainqueur reçoit la somme de 700 000 euros, qu'il cumule avec les primes des tours précédents. Ainsi, les clubs qui auront atteint les 32ème de finale auront au minimum reçu 40 000 euros. L'OM affronte le FC Cette en tant qu'outsider pour sa première finale de Coupe de France qui se déroule le 23 avril 1924 au Stade Pershing à Paris devant 30 000 spectateurs. C’est le match phare du championnat de France depuis des décennies. Un enjeu non pas sportif car la Coupe lui est promise mais un enjeu de réputation où finalement l'équipe a plus à perdre qu'à y gagner face à ses adversaires. Dom. Les joueurs du FC Sète ne se démoralisent pas et donnent au contraire une impression de sérénité et de confiance pour arriver à déjouer ce scénario défavorable[4]. Un clic sur l'année de la Coupe du Monde permet d'accéder à l'ensemble des résultats et classements. Cette domine le début de match mais concède l'ouverture du score dès la troisième minute à la suite d'un centre de la gauche de Subrini que Crut reprend et envoie au fond des filets. (*) Le match ne sera pas joué, en cause la Catastrophe de Furiani. L'OM affronte le FC Cette en tant qu'outsider pour sa première finale de Coupe de France qui se déroule le 23 avril 1924 au Stade Pershing à Paris devant 30 000 spectateurs. Fondé en 1899, l'OM reste à ce jour le seul club français à avoir gagné la Ligue des … Le meneur de Quevilly se fatigue extrêmement vite au cours du match et perd au fur et à mesure son rôle de chef d'orchestre[3]. Deschamps n’aime pas perdre et c’est certainement pour cela qu’il a presque tout gagné dans sa carrière : nota… La leçon de l’Euro 2016 a été bien apprise. L'entrée en matière timide semble être l'entrée en matière classique d'un match, où l'on ne peut être à cent pour cent dès les premiers instants, mais il s'avère que l'essentiel des joueurs marseillais restent à ce niveau d'implication tout au long du match[2]. Dans la suite de notre article Combien de pays ont gagné la coupe du monde nous allons vous proposer le classement par étoile en coupe du monde ce qui nous permettra de savoir qui a gagné le plus de coupe de monde !. Le club normand agit de manière spontanée et plein de volonté se traduisant surtout par l'explosivité de ces joueurs à aller presser n'importe quel Marseillais détenteur du ballon. Cette compétition a été créée en 1928, en France, par Jules Rimet alors président de la FIFA. Si la Coupe de France offre le plus beau suspense, elle n'est pas celle qui est privilégiée par les clubs de Ligue 1 et c'est peut-être pour ça que les surprises y sont légion. Toutes les fédérations existantes, en lutte d'influence depuis le milieu des années 1900, mettent leurs vieux différents de côté et y participent, sous l'égide du Comité français interfédéral (CFI). La triplette d'avant connue et reconnue comme une des meilleures de France ne pèse pas sur la rencontre et les deux arrières passent leur match avec l'angoisse et la préoccupation d'être pris en contre[1]. Tous continents confondus, les Pays-Bas sont incontestablement la nation la moins bien récompensée de ses efforts de l'histoire de la Coupe du monde de football. Le FC Sète gagne la coupe de France et réalise ainsi le doublé grâce à sa doublette impliquées dans ses deux buts mais aussi grâce à un groupe de joueurs prometteurs à l'image de René Llense ou Louis Gabrillargues et de joueurs au niveau de bonne qualité comme Jules Monsallier ou Ali Benouna. Sous l'impulsion de Maurice Gallay, qui ressort comme l'unique homme du match avec son coéquipier Louis Subrini, l'OM marque ses trois premiers buts grâce à ses centres côté gauche. Les joueurs marseillais sont quasiment tous inconnus tandis que les Cettois jouissent pour la plupart d'une solide réputation[1]. Ces personnes loupent ainsi le premier but de la partie qui est inscrit par Zermani dès la deuxième minute de jeu et qui donne l'avantage à l'OM. Au quart d'heure de jeu, B. de Ruymbecke bloque insuffisamment un tir à bout portant de Caballero et Cazals saisit l'occasion pour égaliser. Effectif : Charles Allé - Ernest Clère , Paul Schnoeck - André Durbec, Joseph Jacquier, Jean Cabassu - Maurice Gallay, Jean Boyer, Édouard Crut, Jules Dewaquez, Raymond Durand. Le club marseillais rencontre l'AS Valentigney lors de la finale de Coupe de France 1926 qui se déroule le 6 mai au Stade olympique Yves-du-Manoir à Colombes devant 30 000 spectateurs. Après le match, l'opposition entre Marseille et Quevilly figure comme l'un des bons crus des finales de Coupe sans toutefois rivaliser avec les duels OM-Red Star ou OM-FC Sète[3]. L'OM connait un double fait de jeu qui l'empêche de jouer à cent pour cent cette finale : dès la quinzième minute, Willy Kohut se claque, puis Zermani connait le même sort au cours du match. La Coupe de France est une compétition nationale de Football ouverte à tous les clubs amateurs ou professionnels. La Coupe du monde de rugby à XV fut créée en 1987 et se dispute tous les quatre ans. Jean Boyer ne réussit pas non plus à insuffler de l'allant à son équipe alors qu'il s'agit d'une de ses principales tâches à effectuer[4]. Mais à l’issue de la saison, des départs majeurs sont enregistrés notamment ceux de Papin, Mozer et Waddle. Qui va gagner ? Vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d'en demander l'effacement dans les limites prévues par la loi. La compétition est créée pendant la Première Guerre mondiale pour soutenir l'unité du pays dans l'esprit de l'Union sacrée. L'Olympique de Marseille est le club ayant disputé le plus de finales de Coupe de France (18). Il devance très largement Joseph Alcazar (37 buts) et Emmanuel Aznar (32). Sète prend l'avantage dans cette partie à la soixante-quinzième minute également à la suite d'une action du tamdem Beck-Lukacs. Depuis, chaque année les clubs amateurs essaient de créer la surprise en éliminant les grands clubs professionnels. L'AS Valentigney trouve dans un collectif en confiance ou un souci de bien figuré face au public parisien, les clés de cette motivation qui cependant ne lui permet pas de pallier ses carences au niveau technique et de pouvoir prétendre gagner la Coupe[2]. La première édition se déroula en 1918 avec seulement 48 clubs. Valentigney réduit l'écart à trois buts à un à la quarantième minute. Les spectateurs présents dans l'enceinte encouragent néanmoins majoritairement l'AS Valentigney qui tient le rôle du faible contre le fort[2]. Le quatrième but marseillais, marqué à dix minutes du terme de la rencontre par Devaquez, fait de nouveau à la suite d'un centre de Gallay qui est prolongé par Boyer[2]. L'Olympique, de la Ligue de football association, remporte en 1918 la première Coupe Charles-Simon, nommée ainsi en hommage à Charles Simon, le secrétaire général du CFI au déclenchement de la guerr… Les causes de la défaite marseillaise se trouvent dans le double claquage qui laisse l'équipe avec deux joueurs errant sur le terrain et d'où en découle un manque de confiance dû à la perte d'influence de Kohut. Effectif : Bobby de Ruymbeke - Joseph Jacquier, Paul Seitz - Raoul Blanc, Jean Cabassu, Apollon Torta - Adolphe Michel, Jean Boyer , Édouard Crut, Louis Subrini, Douglas de Ruymbeke. Informationen vie privée. Le tableau suivant résume le bilan du club dans la compétition, actualisé en fin de saison 2019-2020. Jules Dewaquez à la seizième minute, Douglas de Ruymbeke à la vingt-sixième minute puis Jean Boyer à la trente-troisième minute sont à la retombée du ballon. Sans cependant gravir la dernière. Avec France Football, suivez l'actualité; sportive du football en direct, les résultats, les classements, les transferts de foot et les infos sur l'équipe de France de football A la quarante-deuxième minute, Boyer reçoit une ouverture du côté gauche et profite d'une hésitation de Laurent Henric pour redonner l'avantage à l'OM. St-Etienne a été 3 fois finaliste de la coupe de France de Football. Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire. Cette tactique se retranscrit au cours du match par la tache offensive laissée à trois seuls joueurs que sont Cabassu, Boyer et Crut tandis que les sept autres joueurs de champ ont pour consigne de constituer un rideau infranchissable. = à l'extérieur; a.p. La bonne qualité de cette entame de match n'est plus atteinte durant le reste de la rencontre à la suite des deux buts marqués coup sur coup par l'OM à la trente-quatrième puis trente-sixième minute qui coupe net les ambitions légitimes de victoire de Quevilly jusqu'à ce moment-ci. Sète reprend le jeu à son compte dans une partie virile où les équipes affichent pour unique ambition de gagner la Coupe et ceci au détriment du beau football et de l'intégrité physique de l'adversaire. La France a remporté une seule fois la coupe du Monde en 1998 contre le brésil sur un score de 3 - 0. Pour briller en société, faire le malin à l'apéro bref, pour frimer auprès des copains, voici LA question absolument essentielle du soir. Le match est très attendu par la foule, au point que 10 000 personnes restent sur le parvis du stade et vers la vingtième minute de jeu, plusieurs centaines forcent les grillages et parviennent à entrer pour assister à la rencontre[4]. Il faut d’abord voir si on se qualifie mais oui c’est vrai que c’est dur de jouer l’Europa et la Ligue 1, même si lors de mes précédentes expériences à Porto et au Zénith ça s’était bien passé dans l’ensemble. Les joueurs de l'OM sont donnés comme grandissimes favoris et le public attend d'eux une démonstration de football en accord avec leur statut honorifique de meilleure équipe de France. La dotation prévue pour une équipe battue au 1er tour est de 100 000 euros. Le premier titre remonte à 1924 et le dernier à 1989. La dernière modification de cette page a été faite le 13 novembre 2020 à 18:10. But : Jules Dewaquez 16e 80e, Douglas de Ruymbeke 26e, Jean Boyer 33e. La consigne de jeu appliquée est que Hecquet et Groult doivent effectuer un marquage individuel sans relâche sur Gallay et Dewaquez, ainsi le seul Bonnardel se trouve face aux trois autres avants marseillais que sont Durand, Boyer et Crut. Trois fois finalistes (en 1974, 1978 et 2010) et deux fois demi-finalistes (en 1998 et 2014), les Oranje ont donc atteint les plus hautes marches de la coupe du monde à plusieurs reprises. Qu’importe la manière, dans dix ans, seule cette deuxième étoile ajoutée au maillot tricolore pendant l’été moscovite restera. Coupe de France. Dès ses deux buts inscrits, l'OM se sait gagnant de la Coupe et en profite pour jouer plus relâché et s'évertuer à employer un beau football digne de son statut honorifique de meilleure équipe française. Quant à la finale, elle rapportera 380.000 euros de plus à l’équipe battue et 930.000 euros au vainqueur. Venez consulter le palmarès de la Coupe du Monde de rugby. Organisée tous les quatre ans, en alternance avec l’Euro, la Coupe du Monde de foot est le rendez-vous planétaire des aficionados du ballon rond.Son histoire remonte à 1930, année de sa création par un certain Jules Rimet, un français né à Theuley en Haute-Saône et Président de la Fédération internationale de football association (FIFA) de 1921 à 1954. Score : FC Sète 2 - 1 Olympique de Marseille, Effectif : Laurent Di Lorto - Henry Conchy, Max Conchy - Max Charbit, Leopold Drucker, René Schillemann - Émile Zermani, Jean Boyer , Joseph Alcazar, Joseph Eisenhoffer, Willy Kohut.